Les lieux de la lecture: du braconnage au bricolage

Marcel Goulet Professeur-chercheur Université de Montréal, Cégep Édouard-Montpetit, CRILCQ (Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises)

Résumé

Marcel Goulet rend compte, dans cet article, d’une expérience réalisée en classe et visant à développer chez les étudiants d’autres modes de lecture qu’une lecture exégétique, tournée vers la compréhension du texte et son explication sous forme d’analyse de texte ou de dissertation explicative ou critique. Il y fait le constat que les enseignants de littérature sont, depuis la mise en place des devis ministériels de 1994, trop préoccupés par l’enseignement d’une lecture exégétique, ce qui suppose la transmission de connaissances et d’outils nécessaires à la compréhension des textes, ainsi que par la préparation de leurs étudiants à la rédaction d’analyses littéraires et de dissertations. Les carnets de lecture qu’il a demandé aux étudiants de tenir, en relevant, dans les œuvres étudiées, des éléments propres à enrichir leur imaginaire, leur sensibilité, leur intelligence, leur jugement et leur expérience de la langue, vise à réhabiliter d’autres aspects essentiels de la lecture littéraire, notamment la construction et la connaissance de soi du sujet lecteur à travers les textes.

Texte à télécharger

Publicités