Le lecteur humanisant

Le lecteur humanisant pratique la lecture littéraire sur le mode de la conversation. Il humanise le texte littéraire afin d’aller à sa rencontre et de converser avec lui, comme s’il s’agissait d’une personne respectable. Après l’avoir écouté de manière attentive et soutenue, il lui répond honnêtement, sans vergogne, parfois effrontément. Il lit pour comprendre le texte et le « pays étranger » (Grafton, 1997) qui y est représenté, mais surtout pour se constituer un code moral et cultiver son style littéraire. Sa finalité est donc à la fois herméneutique et éthico-pratique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s