Le lecteur éthique

Le lecteur éthique pratique la lecture littéraire sur le mode axiologique, mettant en jeu son propre système de valeurs dans l’interprétation des textes. D’une part, il porte des jugements moraux sur les personnages, leurs actions et les normes sociales du récit (Langlade et Fourtanier, 2007). D’autre part, il se construit comme sujet à partir des valeurs et modes de conduite qu’il repère dans les œuvres et auxquels il se confronte (Baudelot et al., 1999). Il exprime ses jugements par la rédaction d’un journal de lecture, de maximes ou à travers sa participation à un procès fictif.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s