Le lecteur créateur

Le lecteur créateur pratique la lecture littéraire sur le mode de l’invention. La lecture des textes littéraires lui sert de point d’ancrage à un réinvestissement dans une création et non un commentaire (Charles, 1985 ; Langlade et Fourtanier, 2007). Il lit les textes dans l’intention de s’approprier des composantes inhérentes à leur forme, à leur posture d’énonciation ou à leurs thématiques pour se prêter ensuite au jeu de l’écriture et rédiger un texte de son cru (pastiche, exercice de style, lettre à un personnage, fable à la manière de La Fontaine, etc.) (Godin, 2010).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s